STRUCTURE ET FONCTIONNEMENT DE LA PEAU

Dans cet article, nous vous expliquons, de manière simple et compréhensible, la structure de la peau et son fonctionnement, car beaucoup n’ont pas conscience que la peau est un organe qui contient des cellules, respire et a besoin de diverses molécules pour bien se porter. Prendre soin de sa peau, ce n’est pas que pour être belle/beau ! C’est aussi pour rester en bonne santé et assurer des fonctions vitales à notre organisme.

Parlons composition ! La peau est constituée de 70% d’eau, 27,5% de protéines, 2% de matières grasses et 0,5% de sels minéraux et oligo-éléments.

Côté structure, elle se divise en 3 couches superposées les unes sur les autres appelées : Epiderme, Derme et Hypoderme.

Chaque couche contient des cellules différentes, jouant des rôles différents. Ainsi les agressions extérieures agissent à différents niveaux de la peau, d’où l’intérêt de bien identifier la problématique de peau et de bien choisir le produit cosmétique adapté. En effet, il ne sert à rien de mettre un pansement sur une plaie béante !

L’EPIDERME

L’Epiderme est la couche la plus fine, située en superficie de la peau. C’est donc elle qui est direct live avec le monde extérieur. Elle est elle-même divisée en 5 sous-couches.

Elle est constituée de :

  • Cellules mortes : En effet, les cellules de la peau, que l’on appelle kératinocytes, se déplacent dans la peau et passent par plusieurs phases au cours de leur vie. Elles prennent naissance en profondeur puis remontent vers la surface selon un cycle de vie d’environ 20 jours, à l’issu duquel elles meurent et se détachent plus ou moins naturellement de la peau (lorsque vous enfilez un vêtement de sport par exemple, ou que vous vous essuyez avec votre serviette). Tout ça, est tout à fait normal ! La peau se renouvelle et c’est même tout à fait bénéfique.
  • Mélanocytes : Ce sont les cellules responsables de la pigmentation de la peau.
  • Cellules de Langerhans : Ce sont les cellules responsables des défenses immunitaires de la peau, elles captent les bactéries/micro-organismes étrangers et participent à leur élimination.
  • Cellules de Merkel : Celles-ci sont assez complexes mais pour faire simple, elles participent à notre perception du toucher.

Il est à noter que l’épiderme ne contient pas de vaisseaux sanguins.

Le rôle de l’épiderme est donc d’assurer une fonction barrière, de protection de la peau (contre la pollution, le vent, le froid, etc). Il permet également à la peau de limiter ses pertes en eau. Enfin, il est impliqué dans le système de défense immunitaire de la peau.

LE DERME

Le derme, situé sous l’épiderme, est une couche plus épaisse. Cette couche est constituée de :

  • Follicules pileux
  • Muscles lisses (qui sont responsables du hérissement des poils)
  • Glandes sébacées (qui sécrétent le sébum)
  • Glandes sudoripares (qui sécrétent la sueur)
  • Les terminaisons nerveuses sensitives (responsables de la transmission du signal du toucher au cerveau)
  • Fibres de collagènes et d’élastines (responsables notamment de l’élasticité de la peau et de la réparation des écorchures et plaies)
  • Vaisseaux sanguins

Le rôle du derme est de soutenir l’épiderme. Il protège également le réseau de vaisseaux sanguins et les fibres nerveuses.

L’HYPODERME

L’hypoderme se situe sous le derme et forme une couche de protection qui sépare la peau des organes profonds, muscles et os.

L’hypoderme est principalement constitué de fibres nerveuses, de vaisseaux sanguins et de tissu adipeux (autrement dit, de graisse). Ce tissu adipeux représente une part importante de la masse corporelle (on peut d’ailleurs noter que chez la femme, le tissu adipeux est plus volumineux que chez l’homme ; eh oui mesdames, c’est la science qui le dit !). Le tissu adipeux a pour fonction principal de protéger mais il a aussi une fonction de réserve. Par exemple, en cas de jeûne, il permet d’assurer l’équilibre énergétique. Il participe également à la régulation et au maintien homogène de la température du corps. Par contre, à l’inverse, lorsque l’on se nourrit trop, c’est ici que toutes graisses sont stockées ; c’est un tissu de stockage !

En résumé

La peau, grâce à ses 3 couches superposées et ses nombreux composants, permet d’assurer plusieurs fonctions :

  • Fonction sensorielle : toutes nos sensations thermiques, tactiles et douloureuses sont transmises via les terminaisons nerveuses de la peau, jusqu’au système nerveux.
  • Fonction protectrice : elle protège le corps de toutes les agressions externes (soleil, chaleur, infections bactériennes, chocs, etc).
  • Fonction thermorégulatrice : la peau permet le maintien de la température corporelle à 37°C grâce notamment aux vaisseaux sanguins (ceux-ci se dilatent en cas de forte chaleur et à l’inverse, il se rétractent en cas de températures froides) et aux glandes sudoripares (glandes responsables de la sudation).
  • Fonction d’élimination des déchets : par le phénomène de sueur, la peau se débarrasse de toxines et déchets présents dans l’organisme.

Il est très important de noter que les maladies de peau sont très fréquentes. Il ne faut donc pas négliger cette partie de votre corps et ne pas hésiter à consulter des spécialistes. Parmi les maladies les plus fréquentes on retrouve les problèmes d’acné, les tâches pigmentaires, l’eczéma et le psoriasis. Mais dans le pire des cas, des cancers de la peau peuvent aussi se développer.